Juppé maintient l'écart à droite, Hollande éliminé au premier tour

  • A
  • A
Juppé maintient l'écart à droite, Hollande éliminé au premier tour
@ AFP
Partagez sur :

Le chef de l'Etat serait facilement distancé au premier tour par ses rivaux de droite et d'extrême droite.

Alain Juppé maintient l'écart avec ses concurrents à droite en vue de l'élection présidentielle, dont François Hollande serait éliminé dès le premier tour, selon un sondage Ifop-Fiducial publié jeudi.

Juppé devant Le Pen. Le maire de Bordeaux apparaît à nouveau comme le seul capable de devancer Marine Le Pen au 1er tour. Avec 35% d'intentions de vote (-2 points par rapport au mois d'avril), il devance la patronne du Front national (29%, +2) et distance François Hollande (14%, -1), talonné à gauche par Jean-Luc Mélenchon (12,5%, +0,5%).

Le Pen devant Sarkozy. Dans l'hypothèse d'une candidature de Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen devance l'ancien chef de l'Etat avec 28% (+0,5%) d'intentions de vote contre 22% (+1), loin devant François Hollande (15%, -1), Jean-Luc Mélenchon (13%, +0,5) et François Bayrou (12,5%, -1,5), selon cette enquête pour iTELE, Paris Match et Sud Radio. Si François Fillon ou Bruno Le Maire devaient être le candidat de la droite, leurs scores seraient sensiblement identiques, avec 18% (-3) d'intentions de vote pour l'ancien Premier ministre, 17% (-3) pour Bruno Le Maire, loin derrière Marine Le Pen, autour de 30% (+2). Mais devant François Hollande, crédité de 15% à 16%.

La droite battrait le FN. Au second tour en revanche, la présidente du FN serait battue quel que soit son adversaire de droite, Alain Juppé (67% contre 33%), François Fillon (60% contre 40%), Nicolas Sarkozy ou Bruno Le Maire (57% contre 43%). Nicolas Hulot candidat écologiste obtiendrait 5,5% (-1,5) des voix au premier tour, François Hollande 13% (-1), loin derrière Alain Juppé (34%, -2) et Marine Le Pen (28%, +2). Emmanuel Macron obtiendrait 12% (-4), à égalité avec Jean-Luc Mélenchon (=), derrière Alain Juppé (33%, =) et Marine Le Pen (28,5, +2,5%). Nicolas Dupont-Aignan est crédité de 4,5% à 5,5% d'intentions de vote au premier tour.

Enquête réalisée en ligne du 14 au 17 juin auprès d'un échantillon de 1.858 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas.