Juppé dit "bonne chance et chiche" à Fillon sur la baisse du nombre de fonctionnaires

  • A
  • A
Juppé dit "bonne chance et chiche" à Fillon sur la baisse du nombre de fonctionnaires
@ AFP
Partagez sur :

Après la présentation du programme économique d'Alain Juppé, François Fillon avait pour sa part expliqué que c'était le sien en "dégradé".

Alain Juppé, candidat à la primaire de la droite, a souhaité mercredi "bonne chance" à François Fillon pour supprimer 600.000 fonctionnaires en 5 ans, dans un entretien sur Radio Classique.

"Bonne chance et chiche". Alain Juppé veut lui supprimer de 250.000 à 300.000 fonctionnaires sur un quinquennat. "Cela représente 4,5%", a-t-il précisé. "François Fillon propose d'en supprimer 600.000, je lui dit 'bonne chance' et 'chiche'", a-t-il ajouté. "Moi je suis équilibré", a-t-il dit. Interrogé sur le fait de savoir s'il n'allait pas assez loin dans le libéralisme, il a répondu "ce n'est pas vrai", estimant que la "seule différence avec le programme François Fillon" portait justement sur la diminution du nombre de fonctionnaires. Après la présentation du programme économique d'Alain Juppé, François Fillon avait expliqué que c'était le sien en "dégradé".

Interrogé par ailleurs sur le fait de savoir si compte tenu de son âge il "encaisserait le choc de la campagne", Alain Juppé a répondu: "j'irai jusqu'au bout et je tiendrai le choc, d'ailleurs on le voit dans mes prestations je n'ai pas donné le sentiment jusqu'à présent d'hésiter", a-t-il assuré.