Julien Denormandie ne brigue pas la tête du parti LREM

  • A
  • A
Julien Denormandie ne brigue pas la tête du parti LREM
Même si le président en personne le lui demande, Julien Denormandie restera à son poste de secrétaire d'Etat. @ LUDOVIC MARIN / AFP
Partagez sur :

Le secrétaire d'Etat à la Cohésion des territoires a expliqué jeudi qu'il avait de "grands chantiers au ministère". 

Le secrétaire d'Etat à la Cohésion des territoires, Julien Denormandie, a annoncé jeudi qu'il n'était pas candidat pour prendre la direction du parti LREM.

Même si Macron le lui demande. "Je ne suis pas candidat pour prendre la direction du parti" LREM, a-t-il dit sur CNews, car "j'ai de grands chantiers au ministère" auprès du ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard. Dans le cas où il serait appelé par le président Emmanuel Macron à prendre les rênes du parti, "je lui dirai que je suis à la tâche à mon ministère", a ajouté Julien Denormandie, diplômé ingénieur des eaux et forêts.

Elections le 18 novembre prochain. Le délégué général (ou les délégués généraux) selon la terminologie utilisée, sera élu pour trois ans à la majorité simple par le conseil de LREM, réuni le 18 novembre lors du premier congrès du parti, probablement à Lyon. Le vote se déroulera prioritairement à main levée, sauf demande contraire d'au moins un quart des membres du conseil et approbation de la majorité des votants. Pour l'heure, personne n'a fait publiquement acte de candidature. Le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie, Benjamin Griveaux, semble faire figure de favori.