Jour J pour Nicolas Sarkozy

  • A
  • A
Jour J pour Nicolas Sarkozy
Sarkozy s'apprête à descendre dans l'arène@ REUTERS
Partagez sur :

Selon un proche de l’Elysée, le président se déclarera, mercredi soir, lors du JT de TF1.

D'habitude, Nicolas Sarkozy s'applique à soigner "ses effets", à créer "la surprise". Mais mardi, un proche de l’Elysée s'est autorisé une confidence, révélant à l’AFP que le président sortant fera son entrée officielle dans la campagne présidentielle, mercredi soir, en direct du journal télévisé de TF1.

Cette annonce faite, Nicolas Sarkozy entrera de plain-pied dans la campagne en assistant, dès jeudi à 17h30, à une grande réunion publique organisée par l’UMP, à Annecy en Haute-Savoie. Les ténors de la majorité, dont le patron du parti Jean-François Copé, l'accueilleront alors pour un premier meeting dans la salle Arcadium. (Voir les photos de la salle)

Juste avant son élection, en 2007, Nicolas Sarkozy s'était rendu dans ce département, au plateau des Glières, pour honorer la mémoire des Résistants fusillés en mai 1944. Il avait pris l'engagement d'y revenir chaque année, rendez-vous qu'il a honoré. Même si l'UMP locale parle de "rumeur", une source proche de l'Elysée évoque un retour jeudi sur ce plateau qui est pour lui ce que fut la "Roche de Solutré" pour François Mitterrand.

NKM porte-parole

Coté organisation, la machine Sarkozy est également en ordre de marche. Toujours selon un proche de l'Elysée, Nicolas Sarkozy aurait, en effet, arrêté le choix de son équipe de campagne. La ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet sera en première ligne, en occupant le poste de porte-parole de la campagne. Autour d'elle travailleront plusieurs porte-parole thématiques, notamment Guillaume Peltier, secrétaire national UMP chargé des études d'opinion et l'une des étoiles montantes du parti majoritaire.

La campagne sera également dirigée par un noyau de quatre à cinq personnes dont la coordination sera assurée par Guillaume Lambert, actuel chef de cabinet du président à l'Elysée, et comprenant une seule femme, Emmanuelle Mignon. Celle qui avait piloté l'élaboration du programme de Nicolas Sarkozy pour la présidentielle de 2007. Elle relit actuellement le livre du candidat qui sortira très prochainement en librairie.

Guaino, plume du président-candidat

Coté "éléments de langage" et "envolées lyriques", Henri Guaino, conseiller spécial du président, sera à la manoeuvre. Il aura, comme en 2007, la charge d'écrire des grands discours du président-candidat.

Cette "dream team" de campagne se retrouvera au 18 rue de la Convention, dans le 15e arrondissement de Paris, adresse du QG de campagne de Nicolas Sarkozy. Le bâtiment cumule l’avantage d’être à proximité de l'Elysée et du nouveau siège de l'UMP. En terme d’image, l’arrondissement a également une réputation moins bling-bling que le 16e ou le 7e, où l’état-major du futur candidat avait fait plusieurs visites.

Une tournée de meetings

Dès le week-end prochain, cette équipe organisera la série de meetings de Nicolas Sarkozy. L'UMP a déjà réservé une vingtaine de salles pour la période de la campagne.

Une date est déjà à l'agenda. Confirmant une information Europe 1, une source UMP a annoncé vendredi qu'un "grand meeting de soutien" à Nicolas Sarkozy se tiendra dimanche 19 février à 15 heures, au parc Chanot à Marseille (pouvant accueillir 6.000 personnes). Jean-François Copé, secrétaire général du parti présidentiel, a envoyé un courrier à tous les cadres de l'UMP pour leur demander de "mobiliser" leurs troupes en vue de ce meeting.