Jean-Michel Aphatie : "On a donné le pouvoir à des menteurs"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Sur Europe 1, Jean-Michel Aphatie revient sur la crise de confiance envers les hommes et femmes politiques français.

INTERVIEW

La crise de confiance entre les Français et les hommes politiques n'a cessé de s'aggraver ces dernières années. Selon un récent sondage, 80% des Français font confiance aux citoyens plutôt qu'aux hommes politiques pour régler des problèmes. Sur Europe 1, le journaliste politique, Jean-Michel Aphatie, revient sur le fossé qui se creuse entre la classe politique et les Français.

"C'est nous qui fabriquons les hommes politiques". "Nous avons une culture qui nous pousse à exiger des hommes politiques des promesses qu'ils ne pourront pas tenir. Et ça créé de la déception". Pour l'animateur d'Europe Midi, les personnes qui votent ont aussi leur responsabilité dans ce qu'ils dénoncent. "C'est nous qui fabriquons les hommes politiques", souligne le journaliste.

"On a donné le pouvoir à des menteurs : François Mitterrand, Jacques Chirac, (...) Nicolas Sarkozy (...) et François Hollande", déplore-t-il. A l'opposé, Jean-Michel Aphatie constate que les personnes qu'il juge intègres ont toujours essuyé des échecs. "Les gens modestes se sont appelés Raymond Barre, Pierre-Mendès France, Michel Rocard, Jacques Delors. On ne leur a jamais donné le pouvoir."

"Il faut le relativiser". L'animateur d'Europe Midi nuance toutefois l'idée que cette crise soit un phénomène franco-français. "Il faut le relativiser", affirme-t-il. "Les autres pays européens traversent aussi des crises de confiance", indique Jean-Michel Aphatie. Selon lui, il existe cependant une exception en Europe : Angela Merkel, "la modestie en politique" selon le journaliste. Si la chancelière allemande a su capitaliser de la confiance, c'est parce qu'"elle ne promet pas des choses extravagantes."