Jean-Marie Le Pen souhaite que Marion Maréchal-Le Pen continue sa carrière politique

  • A
  • A
Jean-Marie Le Pen souhaite que Marion Maréchal-Le Pen continue sa carrière politique
@ ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :

Le co-fondateur du FN estime que sa petite-fille ne devrait "même pas se poser la question" d'arrêter la politique.

Jean-Marie Le Pen, co-fondateur du Front national, a dit mardi souhaiter que sa petite-fille Marion Maréchal-Le Pen poursuive sa carrière politique, alors que la députée du Vaucluse a plusieurs fois laissé entendre qu'elle pourrait y mettre un terme.

"Un talent exceptionnel". "Quand on a eu la chance d'avoir le destin politique de Marion Maréchal-Le Pen, on se fait un devoir de continuer la bataille. On n'a même pas le droit de se poser la question de savoir si on peut s'arrêter", a jugé Jean-Marie Le Pen sur France Inter. "Elle a un talent exceptionnel, elle doit le mettre au service de son pays". Quant aux rapports de la jeune députée avec sa tante Marine Le Pen, "il y a toujours des difficultés dans les relations humaines, c'est normal. Elle doit surmonter cela, elle a le caractère suffisant pour surmonter ce genre de difficultés et de contradictions".

Des électeurs LR derrière Marine Le Pen, selon son père. Marion Maréchal-Le Pen a récemment confirmé qu'elle serait candidate à sa succession comme députée du Vaucluse mais qu'elle ne ferait "pas de politique toute (sa) vie". Plus généralement, le co-fondateur du parti d'extrême-droite a jugé que Marine Le Pen avait "personnellement fait une bonne campagne". Mais il "regrette qu'il n'y ait pas eu autour d'elle une animation militante très active".

A droite, "je crois que (François) Fillon, qui s'est précipité pour voter pour (Emmanuel) Macron, va être déchiqueté par ses amis, et que le parti Républicain va connaître une profonde crise. Et donc un certain nombre de ses électeurs peuvent se retrouver derrière Marine Le Pen au deuxième tour de l'élection présidentielle", a encore estimé le député européen.