Jean-Marie Le Pen critique l'hommage "équivoque" à "l'homosexuel" Xavier Jugelé

  • A
  • A
Jean-Marie Le Pen critique l'hommage "équivoque" à "l'homosexuel" Xavier Jugelé
"On rendait plutôt hommage à l'homosexuel qu'au policier", a regretté Jean-Marie Le Pen.@ ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :

Le président d'honneur du FN s'est dit "un peu choqué" par la cérémonie d'hommage à Xavier Jugelé, le policier tué la semaine dernière sur les Champs-Élysées.

Jean-Marie Le Pen juge que l'hommage national rendu mardi au policier Xavier Jugelé, assassiné la semaine dernière sur les Champs-Élysées par un présumé djihadiste, célébrait plus "l'homosexuel" que "le policier". Dans son dernier journal de bord vidéo, diffusé vendredi, le président d'honneur du Front national se dit "étonné" et "un peu choqué" par la dimension "équivoque" donnée à la cérémonie, présidée mardi par François Hollande.

"Particularité familiale". "On rendait plutôt hommage à l'homosexuel qu'au policier", a-t-il affirmé. "Je pense que cette particularité familiale doit être tenue à l'écart de ce genre de cérémonie", a-t-il ajouté, tout en concédant que Xavier Jugelé "mérite certainement l'estime et l'attachement de nos compatriotes comme membre de ces forces de l'ordre chargées de nous protéger".

Jean-Marie Le Pen a été exclu le 20 août 2015 du parti qu'il a contribué à fonder en raison de ses propos suscitant régulièrement la polémique. Ces propos ont été jugés pénalisants pour la stratégie de "dédiabolisation" du parti voulue par sa fille Marine Le Pen. Le député européen a néanmoins obtenu devant la justice de rester président d'honneur du Front national.