"Je soutiens et je trouve légitime" la manifestation du 17 novembre, affirme Alexis Corbière

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Invité de la matinale d'Europe 1, jeudi, le député La France insoumise a dénoncé la "honte" que représentait selon lui la hausse de la fiscalité sur les carburants. 

INTERVIEW

"C'est scandaleux." Alexis Corbière ne décolère pas contre la hausse de la fiscalité écologique, qui explique une partie de l'augmentation des prix à la pompe pour les particuliers. "Je soutiens et je trouve légitime" la manifestation du 17 novembre dirigée contre cette inflation du coût des carburants, a indiqué jeudi le député La France insoumise au micro d'Audrey Crespo-Mara sur Europe 1.

"C'est possible que j'y sois". "C'est possible que j'y sois", a expliqué le porte-parole des Insoumis, alors que la position de son mouvement n'est pas clairement définie : d'un côté, Clémentine Autain a refusé de défiler à l'appel de Marine Le Pen, alors que de l'autre, François Ruffin a envie d'y être. "Je ne ferai pas ce cadeau à Emmanuel Macron de dire que le 17 novembre c'est à l'appel de l'extrême droite", a jugé Alexis Corbière, jeudi, selon qui "il y aura des Insoumis dans la rue" ce jour-là.


L'attitude "pseudo-écolo" du gouvernement. "C'est important de revenir à l'essentiel : le gaz a augmenté, l'essence a augmenté", a-t-il poursuivi. "Cette taxe, y compris la manière pseudo-écolo dont la gouvernement la présente, est une honte, parce que sur les milliards qui vont être gagnés, il y en a qu'un seul consacré à la transition écologique."