"Jacques Chirac grogne, donc il va bien!"

  • A
  • A
"Jacques Chirac grogne, donc il va bien!"
Jacques Chirac a subi lundi "une intervention rénale au sein du service d'urologie de la Pitié-Salpétrière, qui s'est très bien passée".@ MAXPPP
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Frédéric Salat-Baroux, gendre de Jacques Chirac et ex-secrétaire général de l'Elysée, revient sur l'opération de l'ancien chef d'Etat.

L'INFO.Jacques Chirac a subi lundi "une intervention rénale au sein du service d'urologie de la Pitié-Salpétrière, qui s'est très bien passée" et il va "bien", a-t-on appris auprès de son entourage. L'ancien président de la République, qui est entré à l'hôpital dimanche, "restera quelques jours en observation à l'hôpital", ont ajouté ses proches. Selon les informations d'Europe1, il pourrait s'agir d'une intervention sur un polype, une tumeur bénigne se développant sur les muqueuses et nécessitant une anesthésie générale.

>> Faut-il s'inquiéter ? Pour y répondre, Frédéric Salat-Baroux, ancien secrétaire général de l'Elysée et gendre de Jacques Chirac, était mardi l'invité d'Europe1.

"Il n'y avait pas d'urgence". "Jacques Chirac va très bien. Il a subi lundi une petite opération chirurgicale, il est remonté du bloc en fin de matinée et va bien", a assuré le gendre de l'ancien président. "A l'issue d'un petit contrôle il y a quelques temps, il s'est avéré qu'il fallait procéder à cette opération. Elle est apparue comme sans gravité mais nécessaire. D'ailleurs, comme il n'y avait pas d'urgence, on a pensé que c'était bien de laisser passer son anniversaire, le 29 novembre", a poursuivi Frédéric Salat-Baroux.

"Partir en famille pour les vacances". Preuve que l'opération s'est bien passée : "il est parfaitement conscient. Il grogne donc ça veut dire qu'il va probablement bien !", confie le proche de l'ancien chef de l'Etat. Après quelques jours de convalescence à l'hôpital, Jacques Chirac "va pouvoir reprendre les activités qui sont les siennes aujourd'hui, rentrer chez lui tranquillement et puis partir en famille pour les vacances".



"Son anniversaire, un joli moment". Et à ceux qui s'inquiètent de l'état de santé de Jacques Chirac, son gendre assure qu'"il est bien, il va bien". "Il est probablement plus fragile qu'à une certaine époque mais il va bien comme on peut aller bien à son âge, avec sa fragilité. D'ailleurs, son anniversaire a été un joli moment", poursuit Frédéric Salat-Baroux. "Cette opération était nécessaire pour qu'il continue à vivre la vie qui était la sienne aujourd'hui", ajoute-t-il.

"Au bureau, tous les jours". A 81 ans, Jacques Chirac continue d'ailleurs à s'intéresser à la politique. "Il a sa vie de famille désormais : son bureau où il est tous les jours, c'est important pour lui. Il y a des sujets qui ne l'intéressent plus du tout, on ne le verra jamais s'intéresser à ceux-là, comme la politique politicienne. Et puis il y a les sujets qui comptent : il est dans un temps où reste ce qui compte, comme la Syrie, sa Fondation, l'Art, sa famille, les restaurants..."

"Il n'est plus dans la vie politique". Mais il n'est désormais plus question pour l'ancien président de s'exprimer publiquement. "Il est loin de la vie publique. Il l'a quittée en 2007 et s'est tenu très à distance de tout ça. C'est son choix de 2007, il était très très clair. Pour toutes sortes de raisons, il est aujourd'hui dans sa vie privée, dans sa vie de famille, il n'est plus dans la vie politique", assure son gendre.