Jacques Cheminade : "Les petits candidats peuvent apporter de l’oxygène"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le candidat à la présidentielle estime que les "petits" peuvent apporter "quelque chose de nouveau" au débat prévu mardi soir.

INTERVIEW

Pour Jacques Cheminade, "les petits candidats peuvent apporter de l’oxygène, quelque chose de tout à fait nouveau". "Je serai le seul à poser certaines questions sur la finance et la culture", a estimé le candidat du parti Solidarité et progrès, lundi soir sur Europe 1, alors que les onze prétendants à l’Elysée débattront mardi soir sur BFMTV et CNews.

La finance, son cheval de bataille. Jacques Cheminade a notamment insisté sur la nécessité de réformer la finance, une des mesures phares de son programme. "Je veux permettre à la France de continuer dans une économie utilisée pour l’homme. La finance a transformé le travail en coût et en variable d’ajustement", a affirmé le candidat.

"La bourse ne finance plus l’économie. Il faut avoir une économie avec un crédit public, qui puisse financer les projets du futur", a poursuivi Jacques Cheminade, qui avait obtenu 0,25% des suffrages lors du premier tour à la présidentielle de 2012.