Interview de Penelope Fillon : Élise Lucet répond aux déclarations de François Fillon

  • A
  • A
Interview de Penelope Fillon : Élise Lucet répond aux déclarations de François Fillon
Penelope Fillon expliquait dans l'interview diffusée n'avoir "jamais été l'assistante parlementaire" de son mari.@ Capture d'écran France 2 "Envoyé spécial"
Partagez sur :

Alors que François Fillon a affirmé lundi en conférence de presse que la journaliste du "Telegraph" avait appelé sa femme, Élise Lucet a indiqué le contraire. 

Ce lundi, lors d'une conférence de presse visant à s'expliquer sur l'affaire d'emplois fictifs supposés mettant en cause sa femme et deux de ses enfants, François Fillon est revenu sur l'interview de sa femme diffusée dans Envoyé spécial la semaine dernière. Le candidat de la droite et du centre, acculé, a évoqué l'émission qui a diffusé des extraits d'un entretien accordé en mai 2007 par Penelope Fillon au Sunday Telegraph où elle déclarait : "Je n'ai jamais été son assistante ni quoi que ce soit de ce genre, je ne me suis pas occupée de communication non plus."

"Des morceaux de phrase retirées de leur contexte". Pour François Fillon, son épouse a "fait cette déclaration qui a été reprise dans une émission à charge, où on a sciemment pris des morceaux de phrases retirées de leur contexte". Il s'agissait "d'une émission en langue anglaise qui s'adressait à un public anglais et où, au fond, le sujet de l'interview était 'je ne serai pas Cherie Blair'", a-t-il ajouté en évoquant l'épouse de l'ancien Premier ministre britannique.

"La journaliste qui a réalisé cette interview (la journaliste britannique Kim Willsher, alors correspondante du Sunday Telegraph à Paris, ndlr) s'est manifestée personnellement auprès de mon épouse pour lui dire à quel point elle était choquée par l'utilisation qui avait été faite des morceaux de cette interview", a-t-il assuré.

"Elle n'a pas téléphoné à Penelope Fillon". Peu après la conférence de presse, Élise Lucet, journaliste d'Envoyé spécial, a publié un tweet dans lequel elle a assuré que la journaliste n'a jamais appelé l'épouse du candidat de droite. "Kim Wilsher maintient son soutien au reportage d'Envoyé spécial. Elle n'a pas téléphoné à Penelope Fillon. Elle vient de nous le confirmer." 



La journaliste anglaise a elle-même ajouté ces éléments sur Twitter :