Ils n'auront plus qu'un seul prof de sciences

  • A
  • A
Ils n'auront plus qu'un seul prof de sciences
Le ministre de l'Education veut un seul enseignant pour les matières scientifiques@ MAXPPP
Partagez sur :

Dans 400 collèges en zone difficile, les élèves auront un seul enseignant pour les matières scientifiques.

Physique, chimie, SVT, Technologie. Jusqu'à présent, les élèves de collège avaient un professeur pour chacune de ces matières. A la rentrée prochaine, les collégiens de 400 établissements de zones difficiles n'auront plus qu'un seul enseignant pour ces quatre cours, a annoncé lundi le ministre de l'Education Luc Chatel.

Un "enseignement intégré" des sciences

L'expérimentation est déjà menée depuis 2006 dans les classes de 6ème et 5ème de 50 collèges. Luc Chatel a demandé l'extension de cet "enseignement intégré de science et technologie" aux établissements RAR (Réseaux ambition réussite) et Clair (Collèges et lycées pour l'ambition, l'innovation et la réussite).

Samedi, le ministre avait déjà esquissé les contours de son "Plan sciences" pour lutter contre "l'innumérisme". Demander aux élèves de primaire de faire "15 à 20 minutes de calcul mental" chaque jour et de "réciter" les tables de calcul, nommer dans chaque académie un inspecteur chargé des mathématiques et un autre chargé des sciences pour "mieux piloter le système", instaurer un module de sciences pour les futurs professeurs des écoles à la rentrée prochaine, tels sont les principaux points de ce "plan".

Pour financer ces nouvelles mesures, Luc Chatel préconise des "redéploiements internes". Le ministre n'a en revanche pas précisé les objectifs de réduction d'échec scolaire.