Huchon se fait retirer son permis

  • A
  • A
Huchon se fait retirer son permis
Jean-Paul Huchon est loin d'être le seul politique pris en flagrant délit d'excès de vitesse@ Maxppp
Partagez sur :

Le président PS de la région Ile-de-France a été flashé dimanche après-midi à 171 km/h.

Jean-Paul Huchon a suscité dimanche de vives moqueries sur Internet. Le président PS de la région d'Ile-de-France a été flashé, dans l'après-midi, à 171 km/h, au lieu de 130km/h, sur l'autoroute A13, à hauteur d'Evreux.

Conformément à la loi, l'élu, qui roulait avec un véhicule du Conseil régional, s'est vu retirer son permis par les gendarmes qui l'ont arrêté.

Huchon plus fort que Ryan Gosling

L'information, révélée par TF1 News, a déclenché une série de réactions sur Twitter. Le président de la région Ile-de-France s'est ainsi vu comparer à Ryan Gosling, l'acteur de Drive, qui joue le rôle d'un as du volant proposant ses services à des malfrats soucieux de quitter à toute allure les lieux.

D'autres internautes, à l'instar de Benjamin Lancar ironisent sur l'inhabituelle rapidité de l'élu. "Huchon à 171 km/h sur l'A13 ;) A la région IDF il ne nous habitue pas à pareille célérité !", a lancé le patron des Jeunes Pop'. Certains, comme Baptiste Roneytte, l'incitent à prendre le métro.

Le journaliste Emmanuel Lemoine, plaisante lui sur le fait qu'une semaine après avoir perdu la primaire avec Aubry, il perdait son permis.

Huchon, un politique pressé (comme les autres)

Pourtant, Jean-Paul Huchon est loin d'être le seul politique pris en flagrant délit d'excès de vitesse. Le Figaro.fr rappelle que, durant la campagne de 2007, Auto Hebdo avait recensé ceux des candidats à la présidentielle. Résultat : Jean-Paul Huchon est largement devancé par ses confrères.

Nicolas Sarkozy arrivait alors en tête avec un excès de vitesse à 190 km/h sur une autoroute. Jean-Marie Le Pen avait, quant à lui, été flashé à 185 km/h, tandis que François Bayrou avait été surpris à 120 km/h sur une voie limitée à 70 km/h.

Ségolène Royal s'était elle fait piéger à 158 km/h sur une double voie limité à 110 km/h. Xavier Bertrand avait été contrôlé de nuit à 140 km/h sur une voie limitée à 90 km/h entre Pornic et Nantes en 2010. Enfin, Olivier Besancenot avait été flashé à 135 km/h sur une route limitée à 110.