Hortefeux : "Impensable qu'Assad soit autour de la table"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'eurodéputé, très proche de Nicolas Sarkozy, était l'invité d'Europe 1 mardi soir.

INTERVIEW

Vendredi dernier, la France a frappé en Syrie pour détruire un camp de Daech. Sans que l'information soit pour le moment confirmée, il semblerait que plusieurs djihadistes français aient été tués dans l'opération. Une situation qui n'a pas choqué Brice Hortefeux, ancien ministre de l'Intérieur, invité d'Europe 1 Soir, mardi. "L'objectif, c'est de détruire les ennemis de notre pays, de notre culture, et de détruire des terroristes. Si cet objectif est atteint, c'est un bon signal."

"J'approuve la politique française qui consiste à s'en prendre aux terroristes". Quand il a argumenté sur son choix de frapper en Syrie, François Hollande a parlé de légitime défense. Un argument qui a convaincu le bras droit de Sarkozy. "Je considère que la légitime défense préventive peut être un élément d'équilibre international. J'approuve la politique française qui consiste à s'en prendre aux terroristes".

"Assad est responsable de la mort de 250.000 Syriens". S'il donne un satisfecit à François Hollande, Brice Hortefeux estime en revanche que le président français a tort de se priver de la Russie. "Tous ceux qui combattent Daech doivent se mettre autour d'une table : les Russes, des représentants du parti Baas, et d'autres pays, comme la France, bien sûr". Donc pas de discussion avec Bachar al-Assad s'il reste au pouvoir, mais avec des membres de son parti ? "C'est toute la difficulté… Il est responsable de la mort de 250.000 Syriens. Et il est responsable d'une migration incroyable puisque la moitié de la population syrienne a dû bouger. Donc il me semble impensable qu'il soit autour de la table".