Hommage de l'Assemblée nationale au père Hamel

  • A
  • A
Hommage de l'Assemblée nationale au père Hamel
L'Assemblée a rendu un hommage solennel au père Jacques Hamel. @ JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

Dans un hémicycle quasiment plein, tous les ministres et députés présents se sont levés en signe d'hommage au père Jacques Hamel, assassiné dans son église de Saint-Étienne-du-Rouvray. 

L'Assemblée nationale a rendu mercredi un bref hommage au père Jacques Hamel, assassiné il y a un an par deux djihadistes dans son église de Saint-Étienne-du-Rouvray, ville dont l'ancien maire est désormais député, dans les rangs communistes.

"Il y a un an, à Saint-Étienne-du-Rouvray, le père Hamel était victime d'un terrorisme barbare. Je sais exprimer le sentiment de chacune et chacun d'entre vous en adressant à sa famille, à ses proches, à ses fidèles et, travers notre collègue Hubert Wulfranc, à la population de Saint-Étienne-du-Rouvray, notre solidarité et notre profonde sympathie", a déclaré le président François de Rugy (REM). 

Un hémicycle quasiment plein. Dans un hémicycle quasiment plein, tous les ministres et députés présents se sont ensuite levés en signe d'hommage. Auparavant, les députés du groupe communiste ont aussi rappelé, dans un communiqué, "l'assassinat d'un homme de paix et la tentative, à travers ce geste barbare, de porter atteinte au vivre ensemble".  

"Avec ses mots, ses mots simples, ses mots justes, ses mots humains, dans la limite de ce que peuvent les mots, Hubert Wulfranc, le maire de Saint-Etienne du Rouvray, notre collègue parlementaire aujourd'hui, avait su affirmer, rappeler, convaincre que la réponse à un tel drame est à puiser dans les valeurs universelles qu'incarne la République", selon ces élus.

Hommage national. Les assassins du père Hamel ont "échoué" à "exacerber la peur des Français", a affirmé mercredi le président Emmanuel Macron lors d'un hommage national solennel à Saint-Etienne du Rouvray, un an après cet acte qui avait bouleversé le pays.