Hommage a été rendu à Mauroy

  • A
  • A
Hommage a été rendu à Mauroy
@ Reuters
Partagez sur :

PHOTOS - Les autorités célèbrent la mémoire de l’ancien Premier ministre de Mitterrand.

Toute la famille de gauche s’est donné rendez-vous dans la cour d'honneur de l'Hôtel national des Invalides à Paris, mardi matin. Ministres d’hier et d’aujourd’hui sont venus rendre un dernier hommage à Pierre Mauroy, décédé il y a quatre jours à l’âge de 84 ans.

La cérémonie est présidée par François Hollande, accompagné ici par sa compagne Valérie Trierweiler, mais aussi de son Premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

RTX10JCT(2)


Jean-François Copé, patron de l'UMP et chef de file de l'opposition, est lui aussi venu rendre hommage au socialiste, comme Jean-Louis Borloo ou François Bayrou, de même que les anciens présidents du Sénat Gérard Larcher et Christian Poncelet.

Sans-titre-1

Martine Aubry, qui avait pris la succession de Pierre Mauroy à la mairie de Lille est évidemment présente, aux côtés de son père, Jacques Delors.

Sans-titre-2

François Hollande se recueille devant le cercueil de Pierre Mauroy, alors que La Marseillaise retentit.

Sans-titre-7

Les proches de l'ancien Premier ministre, notamment son fils et sa veuve, suivent sa dépouille qui quittent la cour d'honneur des Invalides, François Hollande fermant la marche avec sa compagne Valérie Trierweiler. Un hommage va désormais lui être rendu rue de Solferino, au siège du Parti socialiste. Puis son cercueil retournera ensuite à Lille, pour que ses anciens administrés puissent venir se recueillir à l'Hôtel de ville. Le corps y sera visible par le public de mardi soir à mercredi soir.

Sans-titre-11

Les invités sortent maintenant en rang dispersé. Tous les politiques présents viennent ensuite saluer la veuve de Pierre Mauroy, comme ici Dominique de Villepin. Jean-François Copé, lui, au second plan, attend son tour.

Sans-titre-12

La cérémonie étant maintenant terminée, chacun en profite pour glisser un mot au président, qui serre la main de tous les invités présents. La politique a repris ses droits... Des apartés s'organisent également comme ici Christiane Taubira et Elisabeth Guigou, une ancienne et une actuelle ministre de la Justice, en pleine conversation.

Sans-titre-13