Hollande soutient Valls sur les Roms

  • A
  • A
Hollande soutient Valls sur les Roms
"La majorité des Roms a vocation à être raccompagnée dans son pays d’origine", estime François Hollande.@ Max PPP
Partagez sur :

INFORMATION EUROPE 1 - "Seule une minorité cherche à s’intégrer", a affirmé le président de la République en petit comité.

La phrase. Qui a dit : "la majorité des Roms a vocation à être raccompagnée dans son pays d’origine" ? Si la phrase ressemble à celle prononcée mardi par Manuel Valls, elle est cette fois signée François Hollande. Pas une feuille de papier à cigarette n'existe sur cet épineux sujet, entre le président de la République et son ministre de l’Intérieur. "Seule une minorité cherche à s’intégrer", a même poursuivi le chef de l'Etat en petit comité, quelques heures après le début de la polémique.

Une posture qui va au-delà des Roms. Pour le président il s’agit avant tout de prendre en compte les difficultés des élus qui y sont confrontés. "Je les comprends", glisse-t-il, rappelant au passage que ce sont des zones fragiles comme la Seine Saint-Denis ou le Grand Lyon qui accueillent le plus de populations Rom. Une posture de fermeté qui va bien au-delà  des Roms, et que François Hollande assume. La question qu’on doit se poser, explique-t-il, "c’est de savoir si la France a vocation à accueillir tous les  plus vulnérables". Comme un écho à la phrase de Michel Rocard, prononcé en 1990, "la France ne peut pas accueillir toute la misère du monde."

La Roumanie n'entrerait pas dans Schengen. Selon les informations d'Europe1, la conséquence directe de cette ligne de fermeté devrait dépasser les frontières françaises. Un collaborateur du président est catégorique : la Roumanie se verra refuser l’entrée dans l’espace Schengen le 1er janvier 2014. Les dissensions entre états membres, apparues en juin 2011 puis en mars 2013, ne semblent en effet pas prêtes de s'estomper. Et comme l'unanimité est requise pour permettre l'entrée d'un nouveau pays dans l'Espace Schengen, Bulgarie et Roumanie doivent s'attendre à patienter encore.

-----------------------------------------------------------------------------------

>> A lire aussi sur Europe1.fr :

• REACTION - Hollande "pas là pour commenter"

• SUR LE LAB - La sortie de Duflot a ruiné la visite à Florange

• INFO E1 - Hollande soutient Valls sur les Roms

• L'ACTU - Roms : la charge de Duflot contre Valls

• LA PHRASE - Pour Valls, "les Roms ont vocation" à rentrer chez eux

• FACT-CHECKING - Les raccourcis des politiques sur les Roms