Hollande souligne les "risques de division" du Royaume-Uni

  • A
  • A
Hollande souligne les "risques de division" du Royaume-Uni
@ AFP
Partagez sur :

Le président de la République a souligné jeudi en Conseil des ministres les "risques de division" du Royaume-Uni. 

François Hollande a souligné jeudi en Conseil des ministres les "conséquences importantes" du Brexit, notant en particulier les "risques de division" du Royaume-Uni, a rapporté le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll.

"Les risques de division". Relevant les "fortes turbulences politiques" qui agitent la Grande-Bretagne, le chef de l'Etat français a relevé les "risques de division avec ce qui se passe en Irlande du Nord et en Ecosse", a-t-il déclaré lors de son compte-rendu du Conseil, repoussé exceptionnellement à jeudi pour cause de sommet européen mardi et mercredi. "L'Europe doit plus que jamais trouver les réponses à ce qui s'est passé", a insisté le chef de l'Etat, toujours selon Stéphane Le Foll.

"Les turbulences politiques" au Royaume-Uni. Ce dernier a relevé que les "turbulences politiques" à Londres concernaient tant la succession du conservateur David Cameron que "la contestation du leader travailliste" Jeremy Corbyn tandis que "la Première ministre écossaise (Nicola Sturgeon) a souhaité rencontrer les instances européennes". Toujours selon le porte-parole du gouvernement, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, a indiqué devant le Conseil des ministres que son homologue slovaque entendait réunir les chefs des diplomaties des Vingt-Sept le 9 juillet "pour discuter de manière générale et globale de cette situation post-Brexit".