Hollande siffle le début des vacances

  • A
  • A
Hollande siffle le début des vacances
@ MaxPPP
Partagez sur :

C'EST LA QUILLE - Après le dernier conseil des ministres, l’équipe de Jean-Marc Ayrault peut prendre quelques jours de repos. Mais pas plus.

Clap de fin. Lors du dernier Conseil des ministres de l'année, qui s’est tenu lundi, François Hollande a annoncé à ses troupes que "deux exigences" attendaient le gouvernement en 2014, "celle de faire reculer durablement le chômage" et de "celle renouer durablement avec la croissance", selon des propos rapportés par la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem. "Bon Noël", a également lancé le chef de l'Etat, sur le perron de l'Elysée, à l'adresse des journalistes.





Le bilan. A propos de l'année écoulée, le chef de l’Etat a estimé qu'elle avait été "intense, dense en réformes avec une action tournée vers la compétitivité, vers le redressement budgétaire, vers la modernisation de la société française et enfin vers le courage dans l'action extérieure", a indiqué la ministre du Droit des femmes dans son compte-rendu. La suivante le sera tout autant, et les ministres sont invités à partir en repos avec leurs dossiers sous le bras.

Les vacances, c’est maintenant ! L’heure est donc venue pour l’équipe de Jean-Marc Ayrault de prendre quelques jours de vacances. Mais pas trop loin : comme l’a révélé Europe 1, l’Elysée a exigé de chaque ministre de se trouver à moins d’une demi-journée de Paris. C’est donc principalement en France - sauf Pierre Moscovici (Economie) qui profitera des beaux jours de Marrakech, et Christiane Taubira, qui a eu une dérogation présidentielle pour rentrer chez elle, en Guyane - que les ministres se reposeront, comme certains l’ont confié à Europe1.fr.

"Valérie Fourneyron (Sports) va se reposer quelques jours à Rouen où elle va aussi bosser sur son projet de réforme du sport", confie son entourage. Laurent Fabius, lui, "réclame le droit de ne pas partir", une façon ironique de dire qu’il a passé beaucoup de temps dans les avions cette année. Najat Vallaud-Belkacem (Droit des femmes) se détendra dans les Landes, Aurélie Filippetti (Education) alternera entre les Alpes et les Vosges, quand Jean-Yves Le Drian (Défense) fêtera Noël dans sa résidence principale de Guidel, dans le Morbihan, avant, le 31 décembre, de se rendre au Mali "au plus près des militaires".