Hollande contre une redevance élargie "aux objets connectés"

  • A
  • A
Hollande contre une redevance élargie "aux objets connectés"
@ PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
Partagez sur :

PAYER POUR REGARDER - Le président François Hollande a réagi à la demande d'augmentation de la redevance audiovisuelle de la patronne de France Télévisions. 

La présidente de France Télévisions Delphine Ernotte a plaidé la semaine dernière pour une augmentation de la redevance audiovisuelle. Interrogé à ce sujet lundi en conférence de presse, François Hollande a exclu une hausse de cette taxe.  

"La redevance, un moyen pour le service public d'exister". "Il faut des financements mais la redevance télévisée ne peut pas être la variable d'ajustement", a affirmé le chef de l'Etat. "Il faut maîtriser l'appel à la contribution", a-t-il ajouté, après avoir annoncé une baisse d'un peu plus de 2 milliards d'euros de l'impôt sur le revenu en 2016. "Des réflexions sont en cours sur le financement de France Télévisions et des arbitrages seront rendus fin septembre". 

Contre une redevance des objets connectés. L’audiovisuel public a besoin d’une augmentation de ses ressources financières pour subsister. L'idée d'une redevance élargie aux ordinateurs et aux tablettes a été également évoquée la semaine dernière. Sur ce point, le chef de l'Etat a arrêté sa position. "Je n'y suis pas favorable", a précisé François Hollande.