Hollande n'aime pas les pauvres ? "N'importe quoi", dit Royal

  • A
  • A
Hollande n'aime pas les pauvres ? "N'importe quoi", dit Royal
@ Capture d'écran
Partagez sur :

JUSTE UNE MISE AU POINT - L’ancienne compagne du président assure que les propos de Valérie Trierweiler sont faux.

L’INFO. Sa réaction était, évidemment, très attendue. Alors que Valérie Trierweiler a égratigné dans les grandes largeurs l’image de François Hollande, Ségolène Royal, l’ancienne compagne du président, a refusé de s’étendre sur le livre de celle qui l’a remplacée dans la vie de François Hollande. "Je n’alimenterai d’aucune façon ce débat. Je suis ministre de la République. Ma responsabilité, c’est d’être au service de ma tâche, de m’oublier pour parler aux Français", a assuré la ministre de l’Ecologie, jeudi martin sur RMC-BFMTV.

>> A LIRE AUSSI - Trierweiler "espère pouvoir être enfin comprise"

"Les hommes politiques, il faut les juger sur leurs actes". Dans son livre "Merci pour ce moment" qui paraît ce jeudi, Valérie Trierweiler écrit à propos de chef de l’Etat : "il s'est présenté comme l'homme qui n'aime pas les riches. En réalité, le président n'aime pas les pauvres. Lui, l'homme de gauche, dit en privé : 'les sans-dents' très fier de son trait d'humour." Interrogé sur ces écrits, la "Dame du Poitou" a, cette fois, accepté de répondre : "c'est n'importe quoi ! C'est le contraire du sens de l'engagement politique d'un grand responsable de gauche, socialiste. C'est le contraire du travail quotidien. Les hommes politiques, il faut les juger sur leurs actes. François Hollande a été très longtemps président du Conseil général de la Corrèze. Renseignez-vous sur ce qui a été fait avec le Conseil général de la Corrèze. L'attention qui a été portée aux plus précaires, d'un département où il y a beaucoup de précarité. Notamment chez les anciens. Voilà, donc il faut être sérieux."

>> LIRE AUSSI - Trierweiler "n’a jamais réussi à casser le couple Royal-Hollande"