Hollande méfiant pour sa sécurité

  • A
  • A
Hollande méfiant pour sa sécurité
La Direction générale de la police nationale a proposé une liste de 15 gardes du corps à Hollande@ REUTERS
Partagez sur :

Le PS regardera à la loupe la liste des gardes du corps fournie par la police nationale.

D'après des informations dévoilées mercredi par Le Monde, François Hollande ne serait pas pressé de choisir ses gardes du corps fournis par le ministère de l'Intérieur. Principale raison ? Eviter d'éventuelles fuites.

Après son investiture, François Hollande a reçu de la part de la Direction générale de la police nationale (DGPN) une liste de quinze fonctionnaires du service de protection des hautes personnalités (SPHP).

Mais le candidat à l'élection présidentielle du parti socialiste ne veut pas choisir dans la précipitation des hommes qui vont partager de nombreux moments de sa vie au cours des prochains mois. Pour l'instant, il préfère s'en remettre au service d'ordre du Parti socialiste.

Une liste trop à droite ?

"Il s'agit de protéger la sécurité du candidat, mais aussi la confidentialité de son action, de sa parole, de sa campagne. Ce n'est pas de la suspicion, mais une saine prudence", explique ainsi au quotidien Pierre Moscovici, qui a coordonné la campagne des primaires de François Hollande.

Sous couvert de l'anonymat, d'autres proches de Hollande évoquent une liste "vérolée" de gardes du corps ayant évolué aux côtés de ministres de droite ou appartenant à des syndicats réputés proches de la droite (comme Alliance).