Hollande : "le dialogue social ne peut être une perpétuelle surenchère"

  • A
  • A
Hollande : "le dialogue social ne peut être une perpétuelle surenchère"
@ Reuters
Partagez sur :

VIDÉO - Le président a critiqué la CGT et FO qui ont décidé de boycotter la seconde journée de la conférence sociale sur l'emploi.

"Nous devons tous être rassemblés pour agir". "Alors que la CGT et FO ont décidé de boycotter la seconde journée la conférence sociale sur l'emploi, François Hollande a prôné une nouvelle fois le compromis avec les syndicats tout en les mettant en garde. "Nous devons tous être rassemblés pour agir. "J'ai choisi le dialogue social pour réformer le pays", a souligné le chef de l'Etat (…) "Cette méthode (du dialogue social) a ses exigences."Elle suppose le respect des partenaires", a-t-il ajouté, insistant sur le fait que "chacun doit être à sa place" et qu'en même temps, il faut tous être "rassemblés pour agir".

Aller "jusqu'au bout de [ses] engagements". "Cette méthode n'a de sens que si les parties prenantes vont jusqu'au bout de leurs engagements", a tancé le président. "Ce qui est en jeu, ce n'est pas une conférence sociale, c'est l'idée même du dialogue social. Il n'y a pas beaucoup de lieux et de moments où nous pouvons nous retrouver", a encore déclaré François Hollande, en conclusion de son discours.







Accélérer sur le Pacte de responsabilité. François Hollande a également appelé les branches professionnelles, c'est-à-dire le patronat, à "s'emparer" du pacte de responsabilité "de manière urgente et à aboutir à de vrais résultats" en matière d'objectifs de créations d'emploi. "Encore trop de branches" professionnelles n'ont pas entamé les négociations sur les contreparties du pacte, a estimé le chef de l'Etat. François Hollande a annoncé avoir demandé au "gouvernement de mettre en place un groupe d'évaluation des négociations" en septembre.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

INTERVIEW E1 - Pour Le Foll, Gattaz n'est pas "au niveau"

STRATEGIE - Conférence sociale : la main tendue de Manuel Valls au patronat

ZOOM - Le temps partiel inquiète le patronat

ZOOM - Ce qu’il faut savoir sur le compte pénibilité