Hollande : "l’équipe de France doit être un motif de fierté"

  • A
  • A
Hollande : "l’équipe de France doit être un motif de fierté"
@ MaxPPP
Partagez sur :

COACH-PRESIDENT - Le chef de l’État va déjeuner avec les Bleus à Clairefontaine, jeudi. Car il a un message à leur faire passer.

L'INFO. François Hollande se rend jeudi au centre de Clairefontaine pour adresser ses encouragements à l’équipe de France de football, à quelques jours de son départ pour le Brésil. Le chef de l’Etat va même déjeuner avec les Bleus. Avant cette rencontre, il s’est confié au Parisien sur la teneur du message qu’il souhaite délivrer à l’équipe de Didier Deschamps : "je souhaite apporter aux Bleus un message d’encouragement avant une compétition qui, pour beaucoup de Français, sera un moment fort et leur dire l’honneur de représenter la France dans cette Coupe du monde."

"Le sport ne se substitue pas aux réalités". Passionné de football, François Hollande, comme tous les Français, a encore en mémoire le fiasco de Knysna, même s’il ne l’évoque pas explicitement : "l’équipe de France doit être pour tous un motif de fierté, d’unité, de mobilisation. Ce qui compte, au-delà du résultat, c’est l’image d’une équipe combattive, solide, enthousiaste." Quant à convoquer le souvenir de la France Black-Blanc-Beur de 1998 pour répondre à la victoire historique du FN aux européennes, François Hollande veut dédramatiser et ne parle que du sport "comme un facteur de cohésion, de rassemblement, de partage. (…) Veillons à ne pas donner à une compétition sportive une place qui n’est pas la sienne. Le sport ne se substitue pas aux réalités. Il ne suspend rien."

Des médaillés olympiques invités à l'Elysée.Comme Europe 1 l’a révélé mercredi, le chef de l’Etat ne va pas se contenter d’une simple visite de courtoisie. Cette Coupe du monde, il a bien l’intention de la suivre, et si possible bien entouré. Le 15 juin prochain, François Hollande conviera donc les derniers médaillés olympiques et paralympiques français à l'Elysée pour regarder, avec lui, le premier match de l'équipe de France dans la Coupe du monde, face au Honduras. A cette occasion, un écran géant sera installé. Pour les deux matchs suivants de la phase de poule, il sera à nouveau utilisé, mais cette fois pour le personnel de l'Elysée.

Les précédents Chirac et Sarkozy. Ce n’est pas la première fois qu’un président de la République vient encourager les Bleus avant une première compétition. Le premier à en avoir eu l’idée est Jacques Chirac, le 3 juin 1998. Le chef de l’Etat s’était promené sur le terrain d’entraînement de Clairefontaine pour serrer la main à tous les joueurs, ravis de cette visite.

 
RTX6FTQ(1)
Lui aussi passionné de football, Nicolas Sarkozy s’était invité à la table des Bleus en 2008, juste avant le championnat d’Europe en Autriche. Une visite plus contestée toutefois, notamment en raison de la création du ministère de l’Identité nationale, qui avait fortement déplu à Lilian Thuram, un cadre du vestiaire à l'époque.
sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

INFO E1 - Hollande bien entouré pour regarder France-Honduras à la TV

POPULARITE - Les Bleus peuvent-il rebooster Hollande?

AMBIANCE - Les Bleus se font plaisir avant le Mondial

BALADE - La promenade des Bleus face à la Norvège

CALENDRIER - Le programme des Bleus au Mondial