Hollande: "fier d'avoir redonné espoir"

  • A
  • A
Hollande: "fier d'avoir redonné espoir"
Hollande veut être "le président de tous"@ REUTERS
Partagez sur :

VIDEO - "Le mandat que vous m'avez confié, il est lourd, il est beau" : les 1ers mots de Hollande. 

"Le mandat que vous m'avez confié, il est lourd, il est beau". Depuis son fief de Tulle, en Corrèze, François Hollande, d'un ton grave, a dit "l'honneur qui lui est fait" de pouvoir présider la France. 

"Les Français en ce 6 mai viennent de choisir le changement en me portant à la présidence (...). Aux électeurs qui ne m'ont pas accordé leur suffrage, qu'ils sachent bien que je respecte leurs convictions et que je serai le président de tous. Ce soir, il n'y a pas deux France qui se font face. Il n'y a qu'une seule France, qu'une seule nation", a insisté le président élu sur la place de la cathédrale de la ville, après avoir adresser un "salut républicain à Nicolas Sarkozy, qui a dirigé la France pendant cinq ans et qui mérite à ce titre tout notre respect". 



>> Lire son portrait 

Deux engagements : la justice et la jeunesse

"Devant vous, je m'engage à servir mon pays avec le dévouement et l'exemplarité que requièrent cette fonction", a-t-il ajouté.

Puis, le président élu a pris deux engagements, celui d'améliorer la justice sociale et celui de faire progresser l'emploi des jeunes. "La promesse de la réussite sera honorée pour l'accomplissement pour chacun, pour sa vie et pour son destin personnel", "trop de fractures, trop de blessures, trop de rupture, trop de coupures ont pu séparer nos concitoyens, c'en est fini !", a-t-il insisté devant une foule en liesse. "Aucun enfant de la République ne sera laissé de côté, abandonné, relégué, discriminé".

" Ce rêve français qui est celui que vous partagez tous de donner à nos enfants une vie meilleure que la nôtre. C'est ce rêve français que je vais m'efforcer d'accomplir pour le mandat qui vient de m'être confié", a-t-il ajouté.

HOLLANDE-HOLLANDE930

"Et quand au terme de mon mandat, je regarderai à mon tour ce que j'aurai fait pour mon pays, je ne me poserai que ces seules questions : Est-ce que j'ai fait avancer la cause de l'égalité ? Et est-ce que j'ai permis à la nouvelle génération de prendre toute sa place au sein de la République ?", a-t-il promis, avant d'insister : "Je demande à être jugé sur deux engagenents majeurs, la justice et la jeunesse. Chacun de mes choix, chacune de mes décisions se fondera sur ces seuls critères: Est-ce juste et est-ce vraiment pour la jeunesse?".

Un mandat, "lourd" et "beau"

"Je suis fier d'avoir été capable de redonner espoir", s'est-il ensuite réjoui après un discours grave. "Le mandat que vous m'avez confié : il est lourd, il est beau", a-t-il enfin exhorté. Le nouveau président a ensuite quitté Tulle. Direction : l'aéroport de Brive-la-Gaillarde pour Paris.

Déclaration de Hollande après son élection comme président de la République

>> Voir les premières images de la Bastille