Hollande et Valls en hausse dans les sondages

  • A
  • A
Hollande et Valls en hausse dans les sondages
François Hollande et Manuel Valls profitent d'une amélioration de leur cote de popularité en août@ AFP/HUGO MATHY
Partagez sur :

Le président de la République et le Premier ministre prennent respectivement deux et trois points de popularité par rapport au mois dernier.

Petit regain de popularité pour François Hollande et Manuel Valls. Les cotes de sympathie du chef de l'Etat et du Premier ministre sont respectivement en hausse de deux et trois points dans les sondages par rapport au mois précédent. François Hollande convainc 24% des Français et Manuel Valls 43% en août, selon un sondage Ifop pour le Journal du dimanche

Les jeunes pas convaincus. 75 % des personnes interrogées restent "mécontentes" du président (contre 77 % en juillet) et 56 % du Premier ministre alors qu'elles étaient 58% de cet avis il y a un mois. C'est parmi les jeunes que François Hollande et Manuel Valls séduisent le moins. 82% des 25-34 ans jugent négativement le président et 63% pour le Premier ministre. 

En revanche, Manuel Valls gagne six points d'opinions favorables auprès des sympathisants du PS (77 %) ainsi que du Front de gauche (43%) tandis que François Hollande en gagne deux auprès des socialistes (61%) et huit auprès des sympathisants du parti de gauche radicale (26%).

Aux mois de juin et juillet déjà, le chef de l'Etat avait connu une embellie de sa popularité.

Macron, "courageux" et "compétent". Selon une seconde enquête d'opinion, le ministre de l'Economie, de son côté, est jugé "courageux" et "compétent" par une petite majorité des Français. Pourtant la plupart des personnes interrogées estime qu'Emmanuel Macron n'incarne pas un renouveau dans la vie politique (53%), qu'il ne mène pas une bonne politique économique (57 %) et qu'il n'est pas proche des préoccupations des Français (62%).

La première enquête a été menée auprès d'un échantillon de 931 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Les interviews ont été réalisées par téléphone du 21 au 22 août 2015. La seconde auprès de 957 personnes aux mêmes dates.