Hollande, chouchou des Français

  • A
  • A
Hollande, chouchou des Français
François Hollande est redevenu en septembre la personnalité politique préférée des Français, avec 54% de bonnes opinions dans le baromètre mensuel Ipsos / Le Point.@ REUTERS
Partagez sur :

En septembre, le candidat à la primaire PS est la personnalité politique préférée des Français.

Le député de Corrèze a décidément le vent en poupe. Donné gagnant dans la course à la primaire PS par tous les sondages, François Hollande s'offre le luxe de détrôner Christine Lagarde et devient la personnalité politique préférée des Français en septembre, avec 54% de bonnes opinions, dans le baromètre mensuel Ipsos à paraître jeudi dans Le Point.

Numéro 1 dans le cœur des socialistes

Avec ce score, le même qu'en août, l'ex-premier secrétaire du Parti socialiste passe donc devant la patronne du FMI (51%, -4 points) et devant le maire de Paris Bertrand Delanoë (49%, -5).

Plus significatif, François Hollande se hisse aussi en tête du palmarès établi par les sympathisants du PS (80% de jugements favorables, +11 points), ce qui ne lui était encore jamais arrivé. Il y devance d'un point Martine Aubry (79%, +4 points), stable sur l'ensemble de l'échantillon (47%).

Mais la médiatisation de la primaire du PS profite également aux autres candidats, relève Ipsos. Manuel Valls (35%) gagne 4 points et Arnaud Montebourg (32%) 6 points. Il s'agit de leurs meilleurs scores depuis leur entrée dans ce baromètre en mai 2007. Ils devancent Ségolène Royal, dont la popularité (31%) est inchangée par rapport à août. Le patron du Parti radical de gauche Jean-Michel Baylet gagne 3 points (14%).

Le gouvernement mal-aimé ?

A l'inverse, le gouvernement voit sa popularité chuter. "A part la cote du chef de l'Etat qui se maintient grâce au succès de son déplacement en Libye, la popularité de presque tous les membres du gouvernement et des principaux responsables de la majorité est en baisse", souligne l'étude Ipsos. "En première ligne lors de l'annonce des mesures anti-déficit", François Fillon perd ainsi 3 points avec 44% d'avis favorables.

Juste derrière, Alain Juppé (48%) recule de 3 points et Frédéric Mitterrand (42%) de 2 points. Nathalie Kosciusko-Morizet (32%) chute quant à elle de 7 points.

Parmi les autres personnalités, François Bayrou gagne 2 points à 38% tandis que Jean-Louis Borloo en perd 4 (47%) et Dominique de Villepin 1 (32%). Eva Joly (30%) recule de 3 points. Jean-Luc Mélenchon (25%) est inchangé. Marine Le Pen (29%) gagne 4 points.