"Heureusement qu'il y a la Vème République" : Hollande réplique à Hamon et Mélenchon

  • A
  • A
"Heureusement qu'il y a la Vème République" : Hollande réplique à Hamon et Mélenchon
Le chef de l'Etat, François Hollande, a défendu la Vème République@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

Les deux candidats à la présidentielle souhaitent l'avènement d'une VIème République s'ils sont élus.

François Hollande a une nouvelle fois défendu jeudi l'équilibre institutionnel de la Vème République, que le candidat socialiste à la présidentielle, Benoît Hamon, et son concurrent Jean-Luc Mélenchon veulent réformer.

Réformer la procédure parlementaire plutôt que la Vème. Le chef de l'Etat, qui n'a soutenu publiquement aucun des candidats, a déjà critiqué des propositions de Benoît Hamon, notamment sur l'avenir de l'Europe et la Vème République. "S'il y a une réforme des institutions qui doit être accomplie et menée à bien, ce n'est pas sur les pouvoirs du Premier ministre ou du président de la République (...), c'est sur la procédure parlementaire", a dit François Hollande lors d'un discours, souhaitant "une meilleure préparation en amont" et "un temps de discussion beaucoup plus court" au Parlement.

Savoir "prendre" ses "responsabilités". "Heureusement qu'il y a la Vème République et heureusement qu'il y a un président de la République qui a des responsabilités parce qu'il faut savoir les prendre dans certaines circonstances", avait déjà dit le chef de l'Etat mardi. Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon souhaitent mettre un terme à la Vème République et aux trop grands pouvoirs qu'elle donne, selon eux, au président de la République.