Henri de Castries : François Fillon est "le plus susceptible de redresser notre pays"

  • A
  • A
Henri de Castries : François Fillon est "le plus susceptible de redresser notre pays"
Henri de Castries a démissionné récemment de son poste de président de l'Institut Montaigne afin de ne pas entamer l'indépendance de cet organisme. @ ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :

L'ancien patron d'Axa a décidé mardi de rendre public son engagement pour le candidat LR.

Henri de Castries a décidé de s'engager pour François Fillon en vue de la présidentielle 2017. L'ancien PDG d'Axa explique mardi dans un entretien accordé au Figaro que le vainqueur de la primaire de droite est le plus à même de diriger et de relever la France. 

"Expérience" et "courage". L'engagement d'Henri de Castries n'est pas récent. "Cela fait longtemps que je connais François Fillon", explique-t-il au Figaro. Et il en est convaincu : seul lui apporte "une réponse cohérente aux problèmes du pays". L'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy est de plus "l'homme le plus susceptible de redresser notre pays aujourd'hui". Et de citer pêle-mêle : son "expérience", sa "vision très complète", son "courage", sa "méthode" et son "savoir-faire". Pour conserver l'indépendance de l'Institut Montaigne, De Castries a démissionné du poste de président de cette organisme.

Il "ne demande rien". Henri de Castries, qui a dirigé Axa de mai 2000 à août 2016, "ne demande rien" en échange de son engagement. "Je ne suis pas un homme politique, ce n'est pas mon métier", précise-t-il, en ajoutant que par conséquent, une candidature aux législatives n'est pas envisageable "à ce stade".