Hausse de 3 points de la cote de popularité de François Hollande

  • A
  • A
Hausse de 3 points de la cote de popularité de François Hollande
François Hollande progresse dans toutes les franges de l'opinion mais pas au sein de son propre parti politique.@ YOAN VALAT / POOL / AFP
Partagez sur :

LÉGER MIEUX - François Hollande enregistre une hausse de trois points de sa cote de popularité. 

La cote de popularité du Président de la République a augmenté de trois points en un mois et s'établit à 16%, selon un sondage de YouGov France pour Le Huffington Post et iTÉLÉ publié mercredi.

Une hausse partout... sauf dans son parti.François Hollande progresse dans toutes les franges de l'opinion mais pas au sein de son propre parti politique. A droite, il enregistre une hausse de 5 points chez les sympathisants frontistes (7% d'avis favorables) et une hausse d'un point auprès des sympathisants du parti Les Républicains (6% d'avis favorables). A gauche, le bilan est plus mitigé avec une hausse de 3 points auprès des sympathisants du Front de Gauche (21% d'avis favorables) mais aussi une baisse de 2 points au sein de son parti (40% d'avis favorables).

Du mieux aussi pour Manuel Valls. Le Premier ministre Manuel Valls connaît lui aussi un léger mieux dans l'opinion. Crédité de 22% d'opinions favorables, Manuel Valls inverse la tendance en regagnant des points de popularité pour la 1ère fois depuis décembre 2015 (+2 points). Selon ce sondage, les trois principales préoccupations des Français sont "le chômage et l'emploi" (33%), devant "l'immigration" (14%) tout comme "la protection sociale" (14%).

"Nuit Debout" perçu positivement. Le mouvement "Nuit Debout" apparaît connu par plus de 9 Français sur 10 et est perçu positivement par une majorité de Français (46% contre 37% d'opinions négatives), mais ne recueille pas de soutien massif (33% contre 54% qui ne le soutiennent "pas vraiment" voire "pas du tout"). 

Sondage réalisé par internet les 27 et 29 avril auprès d'un échantillon de 1013 personnes, représentatif de la population française et selon la méthode des quotas.