Guyane : "La première priorité, c'est la lutte contre l'insécurité", réagit Hollande

  • A
  • A
Guyane : "La première priorité, c'est la lutte contre l'insécurité", réagit Hollande
Le chef de l'Etat, François Hollande, à Singapour, lundi. @ CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Partagez sur :

Le chef de l'Etat a réagi à la crise sociale en Guyane depuis Singapour.

Alors que le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, a annoncé qu'une délégation ministérielle se rendra en Guyane avant la fin de la semaine, François Hollande a aussi réagi lundi au mouvement social qui secoue ce territoire ultramarin. Depuis Singapour, où le chef de l'Etat a rencontré la communauté française, François Hollande a indiqué que "la première priorité, c'est la lutte contre l'insécurité". 

46 homicides en 2016. La Guyane a entamé lundi son premier jour de grève générale, dans un climat "tendu", de l'aveu même de la ministre des Outre-mer Ericka Bareigts. Les organisateurs du mouvement social réclament notamment des services de l'Etat une lutte plus efficace contre la délinquance. La Guyane est le territoire de France où l'on compte le plus d'homicides (42 en 2016).