Guigou : "l'Etat confisqué pour un clan"

  • A
  • A
Guigou : "l'Etat confisqué pour un clan"
@ EUROPE 1
Partagez sur :

L'ex Garde des Sceaux a dénoncé mardi la violation du secret des sources d'un journaliste du Monde.

"Je demande qu'un juge d'instruction soit saisi pour qu'on fasse toute la transparence et qu'on s'assure que dans cette affaire, il n'y a pas deux poids, deux mesures", a demandé mardi sur Europe 1 Elisabeth Guigou. Pour l'ancienne Garde des Sceaux, la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) n'était pas légitimement investie pour enquêter sur les sources d'un journaliste du Monde. "Il y a manifestement une violation de la loi sur la liberté de la presse et la protection des sources", a-t-elle dénoncé.

Lundi, le journal Le Monde a annoncé son intention de porter plainte contre X, tout en visant l'Elysée, pour ce motif. "Les services du contre-espionnage ont été utilisés pour rechercher l'informateur d'un de nos reporters", écrivait le quotidien, daté de mardi. Une information immédiatement démentie par l'Elysée

"Il est légitime qu'il y ait une enquête interne sur le fonctionnaire qui viole le secret professionnel. (...) Ce qui est choquant, c'est qu'on ait demandé à la DCRI" d'enquêter, a dit l'ancienne ministre de la Justice. Selon Elisabeth Guigou, "on a utilisé des moyens reservés aux atteintes à la sûreté de l'Etat et non pas à ce type d'affaire [la violation du secret professionnel]."

"Ce que révèle cette affaire, c'est qu'on utilise de façon disproportionnée des moyens de l'Etat et de façon illégale. (...) Il y a confiscation de l'Etat pour un parti, un pouvoir et un clan", a-t-elle ajouté.