Grippe A : vers une alerte maximale à la rentrée

  • A
  • A
Grippe A : vers une alerte maximale à la rentrée
Partagez sur :

L’hypothèse a été évoquée mardi par Roselyne Bachelot. Le niveau d’alerte en France est actuellement de 5A.

Ce serait le signe que l’épidémie de grippe A s’installe et que l’alerte maximale doit être déclenchée pour y faire face. Roselyne Bachelot a indiqué mardi que la France pourrait passer au niveau 6 à la rentrée de septembre. La ministre de la Santé a même qualifié ce scénario de "probable" alors que 960 cas de grippe A ont été signalés depuis le 1er mai sur l’ensemble du territoire.

Pourquoi en septembre ? "Il y aura la rentrée scolaire avec les enfants dont le mode de vie est un facteur de propagation du virus", a expliqué Roselyne Bachelot, interviewée sur France Inter. "Pour l'instant nous avons une circulation qui commence à être active sur le territoire, mais avec des cas très limités qui justifient que pour l'instant nous nous maintenions au niveau 5A", a-t-elle ajouté.

Le niveau 6 "ouvre une boîte à outils" à la fois administratives et sanitaires, a précisé Roselyne Bachelot. Pour les malades, il signifie la gratuité des médicaments antiviraux. Pour les établissements scolaires ou les crèches, il peut déboucher sur des mesures de fermeture. Des manifestations sportives et culturelles pourraient être annulées et certains transports publics suspendus localement.

> Que faire en cas de symptômes ? La réponse de Roselyne Bachelot.

> Où s'informer sur internet ?