Grèves : pour Benjamin Lucas (PS), "le gouvernement ne doit pas s'entêter"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Les jeunes responsables du Parti socialiste, des Républicains et du Front national ont débattu au micro du Grand direct de l'actu sur Europe 1. 

LE DÉBAT

La situation sociale se tend un peu plus chaque jour en France, et la CGT promet de continuer le mouvement. Pour le président de Jeunes socialistes, Benjamin Lucas, le gouvernement ne doit pas "s’entêter". "Il faut trouver un terrain de compromis qui fait que la grève s'arrête", insiste le responsable. "Je trouve scandaleux qu'une centrale syndicale qui ne représente plus personne" bloque des raffineries estime pour sa part Clément Forestier, délégué national des Jeunes Républicains. 

"Une grève, c'est comme ça". Face au témoignage désespéré d'un chauffeur de camion menacé d'être mis au chômage partiel, Gaëtan Dussausaye, directeur national du FN jeunesse favorable aux grévistes répond que "malheureusement une grève c'est comme ça, une grève ça n'est pas fait pour n'avoir que des avantages". Pour le frontiste, "le gouvernement est en train de monter les Français les uns contre les autres". 

Référendum ? Les trois jeunes responsables politiques ont au moins un point d'accord : ils se disent opposés à la loi Travail, même s'ils divergent sur les moyens d'agir. Pour Benjamin Lucas, le gouvernement doit avant tout laisser travailler le Parlement pour aboutir à un compromis. Gaëtan Dussausaye est lui favorable à un référendum. Le délégué national des Jeunes Républicains est plus immédiat encore : "Gagnons du temps, faisons tout de suite un plébiscite : voulons-nous encore de François Hollande et de son gouvernement ?".