Gel des dépenses ou plan d’austérité ?

  • A
  • A
Gel des dépenses ou plan d’austérité ?
@ EUROPE 1
Partagez sur :

Pour Pierre Moscovici, les annonces du Premier ministre ressemblent fort à "un plan d’austérité".

"Ce gel des dépenses, cela ressemble beaucoup à un plan d’austérité ou de rigueur", a estimé le député PS Pierre Moscovici, jeudi sur Europe 1. Quelques heures plus tôt, François Fillon avait annoncé que les dépenses de l’Etat seraient "gelées" pendant les trois années à venir.

"Un aveu de faiblesse"

"C’est un aveu de faiblesse de ce gouvernement. François Fillon avait déjà dit, il y a quelques années, que le pays était en faillite. Il est le Premier ministre et donc il est responsable d’une forme de faillite de l’Etat", a renchéri Pierre Moscovici.

"Le gouvernement, s’il a besoin d’argent, devrait repenser son fonctionnement", a poursuivi le député PS : "il faut maintenant isoler un certain nombre de priorités (…) et supprimer par exemple la loi TEPA (en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat, appelée aussi paquet fiscal)", a-t-il lancé. Cette loi TEPA contient notamment le bouclier fiscal.

Même discours chez Hamon

Benoît Hamon, le porte-parole du PS, a également dénoncé un "vrai coup de bambou qui tombe sur les Français", un "plan de rigueur sans précédent qui va durer plusieurs années". Cela "confirme", selon lui, "la duplicité du gouvernement qui a tout fait pour expliquer que ce plan de rigueur n'en était pas un. C'est un plan de rigueur, un plan d'austérité, d'une sévérité sans précédent, qui va durer plusieurs années".

La réponse du gouvernement est venue de Christine Lagarde qui, sur Canal+, a assuré jeudi soir : "ce n'est pas un plan de rigueur. C'est une politique responsable dans une situation difficile".