Gaston Flosse de nouveau en détention provisoire

  • A
  • A
Gaston Flosse de nouveau en détention provisoire
Partagez sur :

Le sénateur de la Polynésie française, soupçonné de corruption, avait déjà été détenu au mois de novembre.

Gaston Flosse est de retour au centre pénitentiaire de Nuutania, tout près de Papeete. Le sénateur de la Polynésie française, qui a été mis en examen fin septembre pour corruption passive, recel d'abus de biens sociaux et complicité de destruction de preuves, a été de nouveau placé en détention provisoire, mercredi après-midi à Tahiti. Gaston Flosse avait été remis en liberté le 25 novembre, après16 jours de prison.

Pourquoi le placer de nouveau en détention provisoire ? Cela "va permettre à l'enquête de suivre son cours : des confrontations, entre le 3 et le 11 décembre, mais aussi des commissions rogatoires, d'autres auditions et gardes à vues ", a expliqué le procureur de la République. L’avocat de Gaston Flosse, Me Quinquis, estime lui qu’il ne s’agit que "d'un règlement de comptes entre juges, par décision de justice interposée".

A 78 ans, l'ancien président de la Polynésie française, proche de Jacques Chirac, est soupçonné d’être au centre d’un réseau de corruption. Gaston Flosse aurait bénéficié, pendant dix ans, de versements de la régie publicitaire de l'annuaire téléphonique de la Polynésie. Le procureur de la République a même parlé d'un véritable "pacte de corruption".

Gaston Flosse avait perdu son immunité parlementaire début novembre, ce qui avait rendu possible sa première incarcération. L’élu, qui garde des partisans très fidèles en Polynésie française, a déjà été condamné à une peine d'inéligibilité confirmée en appel en septembre, dans le cadre d'une affaire de détournement de fonds publics.