François Hollande annonce sa rupture avec Valérie Trierweiler
Le nouveau président de la République François Hollande et sa compagne Valérie Trierweiler fêtent la victoire du socialiste sur la place de la Bastille, à Paris. © Philippe Wojazer / Reuters

CLARIFICATION - Le chef de l’État avait promis une clarification de la situation avant son déplacement à Washington en février.

L'INFO. C'est fini. Le chef de l'Etat et la Première dame se séparent. François Hollande a annoncé samedi à l'AFP "la fin de sa vie commune avec Valérie Trierweiler", deux semaines après la révélation de sa liaison avec l'actrice Julie Gayet. Précisant qu'il s'exprimait à titre personnel et non en tant que chef de l'Etat, car s'agissant de "(sa) vie privée", François Hollande a déclaré: "Je fais savoir que j'ai mis fin à la vie commune que je partageais avec Valérie Trierweiler".

Le président avait annoncé qu'il ferait une clarification de la situation avant son déplacement à Washington, prévu le 11 février prochain. c'est chose faite. François Hollande, qui a pris l’initiative de la séparation, a souhaité l'officialiser avant le départ de Valérie Trierweiler en Inde, prévu dimanche, rapportait le JDD. "Toute ma gratitude va à l'extraordinaire personnel de l'Elysée. Je n'oublierai jamais son dévouement ni l'émotion au moment du départ", a réagi la journaliste de Paris Match sur Twitter.


Le point de départ. C'est le magazine people Closer qui a déclenché l'affaire le 10 janvier dernier. L'hebdomadaire avait affirmé que le chef de l'Etat entretenait une liaison avec l'actrice Julie Gayet. Valérie Trierweiler avait été hospitalisée un hôpital parisien pour une cure de repos au lendemain de ces révélations.

Une clarification annoncée. Lors de sa conférence de presse du 14 janvier dernier, François Hollande,  interrogé à ce sujet, avait reconnu que son couple traversait des "moments douloureux" mais avait refusé de dire si Valérie Trierweiler était toujours sa compagne. Alors que le journaliste lui demandait directement si "Valérie Trierweiler [était] toujours Première dame de France", le président de la République avait répondu : "Je comprends votre question, et je suis sûr que vous comprendrez ma réponse. Chacun, dans sa vie personnelle, peut traverser des épreuves. C’est notre cas. Ce sont des moments douloureux", avait-il déclaré, le visage ferme.


Comme l'avait laissé entendre son entourage les jours précédents la troisième conférence de presse du chef de l'Etat, le président avait bien annoncé "une clarification" de la situation de son couple d'ici son départ aux Etats-Unis, le 11 février. "J’ai un principe, que les affaires privées se traitent en privé. Ce n’est donc ni le lieu ni le moment de le faire. Je répondrai aux questions avant le rendez-vous que vous avez fixé", avait précisé François Hollande.

INTERVIEW E1 - B. Chirac a écrit à Trierweiler

L'INFO POLITIQUE - Trierweiler "plombe politiquement" Hollande

CALENDRIER - Hollande veut aller vite

POINT DE DEPART - La Une choc de Closer