François Fillon : "Il n’y a pas de gauche ou de droite, il y a un peuple français"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le candidat de la droite, interrogé par Europe 1, considère que les enquêtes d'opinion "reflètent plus des émotions" que le positionnement politique véritable de la majorité des Français.

INTERVIEW

Mis en difficulté par les affaires, François Fillon se voit désormais exclus du second tour de la présidentielle dans les dernières enquêtes d’opinion. Néanmoins, le candidat de la droite refuse de douter de ses chances d’accéder au second tour de l'élection.

"Je n’accorde aucun crédit à des sondages". "C’est ce que je sens sur le terrain depuis plusieurs semaines, parce que je connais la sociologie de mon pays, je sais qu’il y a un électorat de la droite et du centre qui veut une alternance, parce que je sais qu’il n’y a pas 55% de révolutionnaires ou d’extrémistes en France, et que je n’accorde aucun crédit à des sondages qui reflètent plus des émotions que des réalités", a-t-il fait valoir mardi, au micro d'Europe 1.

"Les Français prendront leur responsabilité". Alors que Marine Le Pen est annoncée en tête du premier tour dans plusieurs sondages, François Fillon pourrait-il appeler la gauche à voter pour lui dans l'hypothèse d'un duel avec la présidente frontiste le 8 mai ? "Si je suis au second tour face à Marine Le Pen, les Français prendront leur responsabilité", répond l’intéressé. "Il n’y a pas, pour moi, de gauche ou de droite, il y a un peuple français et il se déterminera".