François Fillon a "changé d'avis" et ne donnera pas le nom de ses ministres

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

La crise traversée par le camp des Républicains depuis plusieurs semaines a obligé François Fillon à revoir ses plans pour constituer son gouvernement.

INTERVIEW

Soupçons d'emplois fictifs, mise en examen probable et défections en série… En quelques semaines, la campagne de Franois Fillon a changé de tournure. Et ses plans en cas d'élection itou. La constitution de son gouvernement n'aurait ainsi plus rien à voir avec celui qu'il avait échafaudé à l'issue de la primaire de la droite et du centre.

"J'ai changé d'avis sur ce sujet". Interrogé lundi lors de la matinale d'Europe 1 sur le nom de son possible ministre de l'Économie, François Fillon affirme avoir "changé d'avis sur ce sujet (…), en raison de la crise que l’on vient de traverser". "Ça fait un mois que je suis attaqué de tous les côtés. Ça a conduit à des tensions au sein de ma propre famille politique", s'est justifié le candidat à la présidentielle. De fait, François Fillon a indiqué qu'il ne parlerait plus des éventuels futurs ministres qui constitueraient son équipe.

"Rassemblement de ma famille politique". François Fillon avait pourtant prévu de dévoiler les noms des membres de son gouvernement avant le premier tour de la présidentielle. Une promesse qu'il n'honorera "sans doute pas", au vu du contexte. "Il me reste six semaines avant le premier tour. Je vais les consacrer au rassemblement de ma famille politique, et à la défense du programme", explique-t-il. "Hélas, parce que j’aurais voulu le faire, j’ai renoncé à cette solution (d'annoncer le nom de ses possibles ministres)".