François Bayrou s'habille-t-il français ?

  • A
  • A
François Bayrou s'habille-t-il français ?
François Bayrou sur M6
Partagez sur :

TOUT EST DIT - A la demande des internautes, le candidat du Modem s'est dévêtu sur un plateau de télévision.

Tous les matins, Laurent Guimier et la rédaction d'Europe 1 sélectionnent pour vous le meilleur des déclarations et des petites phrases politiques du jour.

 
Ce lundi, tout le monde parle du boycott de François Hollande par les dirigeants européens. A la surprise générale, ce "complot" ne semble pas gêner l’entourage du candidat socialiste. Angela Merkel ne veut pas de nous ? Pas grave ! David Cameron non plus ? On s’en fiche ! Le directeur de la communication de François Hollande la joue très zen. Son carnet de bal international a beau être clairsemé, ça ne va pas durer. Sur France 2, Manuel Valls demande aux Français de prendre leurs responsabilités. C'est à eux de décider. 

Le calme et la sérénité, c'est aussi la posture que les socialiste adoptent quant à l'étiquetage de la viande confessionnelle. Cette proposition voulue par Nicolas Sarkozy alimente les conversations à droite. Mais pour les élus de gauche, c’est plutôt “abattez, y’a rien à voir !”. Invitée sur iTélé, Martine Aubry en a assez qu'on parle du halal. "Les Français s'en moquent", conclue sèchement la première secrétaire du PS

Pourtant, la question divise les partisans du candidat sortant. Interrogée sur cette question, Nathalie Kosciusko-Morizet a provoqué une mini-polémique ce week-end. Sur Dimanche +, la porte-parole de Nicolas Sarkozy a refusé de faire le lien entre le vote des étrangers et l’arrivée du halal dans les cantines. Une façon de se démarquer des propos de Claude Guéant. Elle persiste et signe ce lundi sur LCI. Non, la droite ne fera pas de boulette sur le halal.

Et pour finir, la preuve qu’une campagne présidentielle n'est pas une épreuve comme une autre. Quand on est candidat, il faut savoir donner de sa personne. Et parfois même se mettre à nu. Presque au sens propre. C’est ce qu'a du faire François Bayrou dimanche soir. Invité du magazine “Capital”, le défenseur du "produit en France" était interrogé sur la provenance de ses habits. Le présentateur de l'émission Thomas Sotto était même encouragé par les internautes à demander à François Bayrou la marque de son caleçon. Pas de chance, le costume du candidat du Modem était fabriqué en Italie. Aurait-il déjà retourné sa veste ?

"Qu'on arrête de nous parler de ces sujets !" (Martine Aubry) :