FN : Gollnisch dérape encore

  • A
  • A
FN : Gollnisch dérape encore
@ MAXPPP
Partagez sur :

Dans une vidéo postée sur son blog, le député FN s'en est pris au socialiste à Eduardo Rihan-Cypel.

"Un Français de relativement fraîche date".Dans une vidéo postée sur son blog, le député FN non-inscrit au Parlement européen Bruno Gollnisch s'en prend à Eduardo Rihan-Cypel, "un Français de relativement fraîche date" qui lui fait "penser à ces gens que vous invitez chez vous et qui, une fois qu'ils y ont pris pied, veulent y faire venir un petit peu tout le monde". La France "vous a financé des cours pour que vous puissiez apprendre le français", poursuit Bruno Gollnisch. "Ne vous croyez pas autorisé à stigmatiser ceux qui trouvent quand même qu'il y a un peu trop de nomades qui viennent en France", ceux qui "se plaignent de se retrouver chaque jour étrangers dans leur propre pays".

"Propos insupportables". "Ces propos ad hominem, qui visent l'origine d'un responsable politique et d'un parlementaire français, sont insupportables et s'inscrivent dans la plus ignoble tradition de l'extrême droite française", écrit le premier secrétaire du PS Harlem Désir dans un communiqué, exprimant sa "solidarité" et son "soutien" à Eduardo Rihan Cypel. Le PS juge que ces propos "montrent que le Front national reste un parti profondément anti-républicain".

En janvier, il avait montré ses fesses. Ce n'est pas la première fois de l'année que Bruno Gollnisch fait parler de lui. Le 31 janvier dernier, l'élu du Front national n'avait pas hésité à montrer ses fesses en pleine séance du conseil régional de Rhônes-Alpes. Par cette action "culottée", Bruno Gollnisch "voulait montrer [qu'il] désapprouvait les décisions culturelles de la région, qui subventionne à hauteur de plusieurs dizaines de milliers d’euros des groupes musicaux qui parlent de sexe."

"Le FN qu'on a toujours connu : xénophobe, raciste...". Le porte-parole du PS a réagi à cette attaque dans une interview accordée au JDD.fr. "C’est le FN qu’on a toujours connu : xénophobe, raciste, avec une vision étriquée de la France", souligne le député de Seine-et-Marne. Il a également répondu à Bruno Gollnisch sur Twitter :