Financièrement, Les Républicains vont mieux (que l'UMP)

  • A
  • A
Financièrement, Les Républicains vont mieux (que l'UMP)
@ CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :

Le parti de Nicolas Sarkozy connaît un redressement express et la dette s'amenuise. Les raisons ?

Au début de l'année, l’UMP était au bord de la faillite. En janvier, une dette de 74 millions d'euros plombait encore les finances du parti. Neuf mois plus tard, pour Les Républicains, ça va mieux. La formation de Nicolas Sarkozy, qui a entre-temps changé de nom, a notamment déjà remboursé 5 millions d’euros aux banques. Elle a également commencé à honorer son prêt de 3 millions contracté auprès de l’Assemblée nationale.

Rigueur… Pour y contribuer, tout le monde s'est serré la ceinture. Les Républicains ont déjà prévu un million d’euros d’économie sur le budget, en faisant d'abord la chasse aux mauvaises habitudes. Lors de récents déplacements à l’étranger de Nicolas Sarkozy, le trésorier Daniel Fasquelle a même fait annuler toutes les réservations faites par certains cadres avec le compte du parti. Autre exemple : jusqu’à il y a peu, seuls 20% des membres du bureau politique payaient leurs cotisation d’élus. Désormais, ils sont 100%. S'ils ne payent pas, il n'y a ni investiture, ni responsabilité.

… Et générosité. Mais les principaux leviers de ce redressement express, ce sont les dons. Et Nicolas Sarkozy et son carnet d'adresse semblent y être pour quelque chose. Depuis l'arrivée de l'ex-président de la République à la tête de la formation, en décembre dernier, celle-ci récolte beaucoup d’argent. Au 20 juillet 2015, le parti avait collecté autant de dons que pour toute l’année 2014.

A tel point que ses comptables tablent cette année sur un excédent de 10 millions d’euros. Plus de la moitié sera consacrée au remboursement de la dette : il reste encore plus de 60 millions à rembourser. Le reste servira à la préparation de la présidentielle. Le retour à l'équilibre, lui, n'est attendu que pour 2022.