Fillon : une région FN ? une région "où on n'aura pas envie d'investir"

  • A
  • A
Fillon : une région FN ? une région "où on n'aura pas envie d'investir"
@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

Pour l’ancien Premier ministre, une victoire frontiste dans des régions « contribuerait à déstabiliser le pays ».

François Fillon, candidat à la primaire de 2016, a estimé dimanche sur France 3 qu'une région qui serait dirigée par le FN serait une région "où on n'aura pas envie d'investir". Le Front national "progresse parce que les Français sont en colère, à juste au titre, ils ont le sentiment que leur pays est progressivement entrée dans une guerre sans qu'on leur dise", a expliqué l'ex-Premier ministre, pour qui "la France a besoin de tout sauf d'extrémisme".

"Ça contribuerait à déstabiliser le pays". Une victoire frontiste dans des régions, envisageable selon plusieurs sondages, "ça contribuerait à déstabiliser le pays, à le rendre de moins en moins gouvernable", selon le député de Paris. Une région frontiste, "c'est une région dans laquelle on n'aura pas envie d'investir, où on retiendra son souffle pendant les prochaines années", a martelé le député de Paris.

"Un affaiblissement de la voix de la France". Pour contrer le parti d'extrême droite, "il ne doit pas y avoir d'arrangement" entre les autres partis, "mais une force de conviction qui l'emporte", a prôné François Fillon. "L'irruption du FN à ce niveau-là est un affaiblissement de la voix de la France à un moment où elle a besoin d'être rassemblée", a regretté l'ancien chef du gouvernement.