Fillon: un "suicide personnel" politique (Peillon)

  • A
  • A
Partagez sur :

Les propos de François Fillon sur le Front national reviennent à "un suicide personnel" sur le plan politique, a estimé dimanche le ministre de l'Education, Vincent Peillon, lors de l'émission "Tous politiques" de FranceInter/France24/LeParisien. "Au niveau politique, c'est un suicide personnel", a déclaré Vincent Peillon . "On se demande s'il n'a pas commis un acte parce qu'il n'avait pas envie" (de se positionner dans la course à la présidentielle de 2017), a-t-il poursuivi.

"Cela m'étonne beaucoup de la part de François Fillon", a commenté Vincent Peillon, qui ne "(comprend) pas" et "n'accepte pas (ces) propos". Jusqu'ici, c'était "quelqu'un qui se préparait sans doute aux plus hautes responsabilités, mais qui restait dans un cadre qui est précisément celui de nos valeurs communes et qui y veillait", selon le ministre de l'Education. "Je vois l'effet dévastateur sur sa famille politique, six mois avant une élection importante", a-t-il ajouté, qualifiant l'événement de "séisme" pour "beaucoup d'hommes et de femmes de droite".