Fillon, "c'est de la communication," juge Aliot

  • A
  • A
Partagez sur :

Le FN tient son université d’été, ce week-end, et monopolise l’attention. La petite phrase lâchée par François Fillon, qui ne veut plus entendre parler de front républicain, fait en effet beaucoup de bruit. Pour Louis Aliot, vice-président du FN, interrogé samedi matin sur Europe 1, l’ancien Premier ministre "est poussé par sa base, qui ne comprend toujours pas l’anathème que continue de lancer l’UMP à Marine Le Pen. Il joue sa partition en interne dans la compétition qu’il a lancée contre Jean-François Copé. C’est un jeu de mots, une posture. C’est de la communication."