Fillon a une "pensée émue" pour Sarkozy

  • A
  • A
Fillon a une "pensée émue" pour Sarkozy
@ LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

Renvoyé en correctionnelle dans l'affaire Bygmalion, Nicolas Sarkozy a reçu le soutien de François Fillon. Le candidat de la droite a eu une "pensée émue" pour l'ancien président.

François Fillon, candidat de la droite à la présidentielle, a dit mardi avoir "une pensée émue" pour Nicolas Sarkozy, que la justice a renvoyé en procès pour ses dépenses liées à la campagne de 2012, selon des propos rapportés à l'AFP par son entourage.

"Ce matin, j'ai une pensée émue pour Nicolas Sarkozy et tous ceux qui vont être mise en cause par la justice dans les jours prochains", a-t-il dit devant des parlementaires Les Républicains réunis à son QG parisien, alors que lui-même est l'objet d'une enquête préliminaire du parquet national financier (PNF) sur des soupçons d'emplois fictifs visant sa femme et ses deux enfants. 

Un "lynchage médiatique". L'ancien chef de l'Etat Nicolas Sarkozy a été renvoyé en procès, de même que treize protagonistes, pour ses dépenses faramineuses lors de la campagne présidentielle de 2012. Il a fait appel de cette décision. Alors que François Fillon dénonce un "lynchage médiatique", il a dit devant les parlementaires "avoir été jeté en pâture aux chiens comme disait François Mitterrand". "Ma famille a été traînée dans la boue", a-t-il poursuivi.