Fillon a bénéficié de "prêts familiaux" de 30.000 euros pour paiement de "dettes fiscales"

  • A
  • A
Fillon a bénéficié de "prêts familiaux" de 30.000 euros pour paiement de "dettes fiscales"
Les onze candidats à la présidentielle ont déposé mercredi leurs déclarations de patrimoine à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique.@ AFP
Partagez sur :

Ces prêts doivent être remboursés "en une ou plusieurs fois" avant le 31 décembre 2017, selon la déclaration de patrimoine du candidat de la droite. 

François Fillon, candidat de la droite à la présidentielle, a bénéficié en septembre 2016, de "prêts familiaux" d'un montant total de 30.000 euros pour le "paiement de dettes fiscales", selon sa déclaration de patrimoine à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Ces prêts réalisés les 8 et 9 septembre 2016 doivent être remboursés "en une ou plusieurs fois" avant le 31 décembre 2017, selon cette déclaration datée du 16 mars 2017.

L'entourage de Fillon réagit. Il ne s'agit pas d'un "redressement fiscal", a déclaré Anne Méaux, la communicante de François Fillon, mais "d'un prêt de sa fille Marie pour lui permettre de payer le solde de ses impôts en fin d'année 2016".