Ferry : "cela est d'une telle absurdité"

  • A
  • A
Ferry : "cela est d'une telle absurdité"
L'ancien ministre rejette les accusations d'emploi fictif à l'Université Paris 7.@ Reuters
Partagez sur :

L'ancien ministre rejette les accusations d'emploi fictif à l'Université Paris 7.

Luc Ferry a-t-il bénéficié d'un emploi fictif à l'Université Paris 7 ? Certainement pas, répond le principal intéressé sur Europe 1. L'ancien ministre de l'Education nationale dénonce même le timing entre la révélation du Canard enchaîné et sa mystérieuse accusation de pédophilie d'un autre ancien ministre.

"Je n'ai évidemment pas deux salaires!"

"Ce n'est pas pour des cours que je n'ai pas fait que j'ai été payé, sinon ce serait un emploi fictif", a-t-il expliqué. "Tout cela est d'une telle absurdité. Comme des milliers d'enseignants en France, je suis déchargé de service, non pas parce que j'occupe un emploi fictif mais parce que je suis détaché à Matignon", a-t-il souligné.

"Et pour moi quand on est détaché, le traitement est payé soit par l'administration d'origine, soit par l'administration d'arrivée. Point final", a déclaré Luc ferry. "Je n'ai évidemment pas deux salaires!", s'est-il ensuite défendu.

"Je ne peux pas me permettre ça"

"Pourquoi toute cette tornade diffamatoire ?", demande-t-il sur Europe 1. "C'est totalement absurde. (...) Imaginez que si j'occupais un emploi fictif, une plainte serait déposée dans le quart d'heure. Je ne peux pas me permettre ça, comme ancien ministre en plus, c'est ridicule", dit Luc Ferry, assurant être "dans un cas tout à fait normal et tout à fait standard".

"J'envisagerai de porter plainte" :

L'ancien ministre se montre même suspicieux sur le moment qu'a choisi le Canard Enchaîné pour publier l'information. "Toute cette tornade me tombe dessus la semaine même où je me suis exprimé sur Canal+ sur le sujet que vous savez. Donc je trouve qu'il y a quand même là une relation de cause à effet assez étrange", explique Luc Ferry.

"Ferry, c'est vraiment un salaud"

Il se demande même quel effets ces révélations ont pu avoir sur l'opinion publique. "Les gens qui lisent le Canard enchaîné doivent se dire 'Ferry, c'est vraiment un salaud. Il donne des leçons de morale aux autres mais il touche son traitement alors qu'il ne fait pas cours. C'est scandaleux !' Mais les gens ne savent pas que je préside cette commission à Matignon (le Conseil d'analyse de la société, ndlr)", justifie-t-il.

Luc Ferry qui considère les propos du Canard comme diffamatoire n'exclue pas d'engager des poursuites judiciaires. "Si d'autres continuent à répandre cette rumeur absurde et absolument diffamatoire, j'envisagerai de porter plainte", prévient-il.