Européennes : le FN donné en tête dans l’Est

  • A
  • A
Européennes : le FN donné en tête dans l’Est
@ MAXPPP
Partagez sur :

SONDAGE - La liste menée par Florian Philippot arrive devant l’UMP, et loin devant le PS.

L’INFO. "Notre objectif, c'est d'arriver en tête au niveau national". Marine Le Pen a décidément de l’ambition. Après des élections municipales plus que réussies, la patronne du Front national espère beaucoup des élections européennes, qui se dérouleront le 25 mai prochain. Les sondages semblent, pour l’heure, lui donner raison. Et ce n’est pas celui de l’Ifop pour Europe 1, avec Le Figaro et LCI, qui va tempérer son enthousiasme.

Dans le cadre de notre soirée-débat, mercredi 23 avril, consacrée à la circonscription de l’Est, Europe 1 a sollicité l’Ifop pour connaitre les intentions des électeurs dans cette zone où Nadine Morano (UMP), Edouard Martin (PS), Florian Philippot (FN),  Sandrine Belier (EELV), Nathalie Griesbeck (MoDem/UDI) ou encore Gabriel Amard (Front de gauche) sont candidats. "C’est un sondage qui confirme, voire amplifie, la tendance nationale, à savoir un Front national qui est en pôle position", décrypte Frédéric Dabi, le directeur adjoint de l'Ifop.

Le PS à la traîne.Principale déception de son parti lors des dernières élections municipales, Florian Philippot tient peut-être là sa revanche. Le vaincu de Forbach arrive en effet en tête, avec 26% des intentions de vote (contre 7,6% pour le FN lors des précédentes élections de 2009), talonné de près par le candidat de l’UMP, avec 24% (en baisse de 5 points par rapport à 2009). "Le FN ‘surperforme’ chez les hommes, chez les 25-34 ans, les 35-49 ans, soit cette France qui travaille et qui souffre. Et le chiffre choc, c’est qu’une majorité d’ouvriers (55%) choisirait la liste du Front national conduite par François Philippot", analyse Frédéric Dabi.

RTR3B8RY
Le candidat du Parti socialiste, lui, arrive loin derrière avec seulement 15,5% des intentions de vote. Une entrée en matière délicate pour Edouard Martin, lui le novice en politique, même si Catherine Trautmann, la précédente candidate socialiste, avait fait à peine mieux en 2009 (17,2%). "C’est très faible. Il n’y a clairement pas d’effet Edouard Martin, car son score est en deçà de trois points du score du PS au niveau national. Symboliquement, auprès des ouvriers, il obtiendrait 13% des intentions de vote contre 55% pour la liste FN". Et  le sondeur de conclure : "dans cette région Grand Est, le parti des ouvriers, et c’est peut-être une première, c’est le FN."
sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460_scalewidth_460

ZOOM - Européennes : le FN met le paquet

PORTRAIT - Mais qui es-tu Aymeric Chauprade ?

SONDAGE - Le FN premier parti de France aux Européennes ?