Et si Philippe de Villiers était candidat en 2017 ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Le président du Mouvement pour la France estime qu'il a une place à prendre à droite des Républicains et à gauche du FN.

Après six ans d'absence, Philippe de Villiers est de retour sur la scène médiatique, avec un livre dont il assure la promotion dans tous les médias. De là à l'imaginer joueur un rôle politique dans les années à venir, il n'y a qu'un pas. Et le Vendéen est à deux doigts de le franchir.

Un succès en librairie. Philippe de Villiers ne veut s’interdire aucune possibilité. Et il réfléchit très sérieusement à la possibilité d’être candidat en 2017. Quand ses amis l’interrogent, il confie que, s’il se présentait, il dépasserait largement les 5% de voix. Un optimisme qui s'explique par l'incontestable succès de son livre, Le moment est venu de dire ce que j’ai vu, sorti depuis à peine un mois et déjà tiré à 100 000 exemplaires, pour près de 30.000 ventes

Conforté par un sondage. Philippe de Villiers va commencer une série de conférence dans toute la France, la première se tiendra à Versailles ce mercredi. Et c’est en fonction de l’accueil qui sera réservé à cette tournée que le père du parc du Puy-du-Fou prendra sa décision. Lui en est en tout cas persuadé : il existe actuellement un espace politique pour lui, à la droite des Républicains et à la gauche du FN. Selon lui, sur les questions de société, Marine Le Pen est libertaire, et il considère que le programme économique du FN est d’extrême gauche.

Le sondage réalisé par l'Ifop pour Valeurs actuelles le conforte dans son optimisme : un tiers des électeurs de droite et du FN considère que son retour serait une bonne chose.